«Je me souviens»

Notre devise semble être oubliée par plusieurs de temps-ci. Oui, on a oublié ce que le Parti libéral nous a laissé au cours de leur dernier mandat : corruptions, collusions, gestion non efficace de notre argent, faveurs aux entreprises «gentilles» pendant leurs campagnes de financement, etc.
Est-ce possible qu'on revienne avec des élus qui ont voté jusqu'à 11 fois contre une Commission d'enquêtes sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction?
Oui, je voterai pour le Parti québécois. Je me souviens de l'énergie, du courage qu'a eu ce parti pour oser ouvrir des dossiers risqués (la Charte, l'aide à mourir dans la dignité). Je me souviens de l'énergie encore de ce parti pour travailler au bien-être de toute la population: pour les enfants en bas âge, pour les étudiants de tous les niveaux, pour les travailleuses et les travailleurs au salaire minimum, pour la classe moyenne, les familles monoparentales, les retraités, les aînés, etc. Oui, je veux laisser le Parti québécois continuer son travail entrepris depuis 18 mois. Ce sera un vote fait par conviction et sans peur du futur.
Lisette Roy, Saint-Isidore