Le Soleil
«Si on veut décarboner notre économie, respirer un air meilleur, et freiner les changements climatiques, il faut opérer une transition des hydrocarbures (charbon et pétrole, surtout) vers des sources non émettrices de gaz à effet de serre (GES)», écrit l'auteur de cette lettre. 
«Si on veut décarboner notre économie, respirer un air meilleur, et freiner les changements climatiques, il faut opérer une transition des hydrocarbures (charbon et pétrole, surtout) vers des sources non émettrices de gaz à effet de serre (GES)», écrit l'auteur de cette lettre. 

Hydrogène: le Québec très bien positionné

Yvan Cliche
Fellow, Centre de recherches et d'études internationales de l'Université de Montréal (CERIUM)
POINT DE VUE / Dans le contexte où tous les gouvernements cherchent à relancer leurs économies gravement impactées par la crise sanitaire, les appels sont nombreux partout dans le monde pour accélérer les efforts en matière de transition énergétique, vers une économie émettant moins de gaz carbonique.