Nelson Mandela

Hommage à Nelson Mandela

«Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.» - Nelson Mandela
Depuis un peu plus d'un an, un comité d'initiative citoyenne appuyé par une cinquantaine d'organismes de la société civile québécoise a entrepris des représentations auprès des pouvoirs publics afin de rendre hommage à la mémoire d'une des figures les plus marquantes des 100 dernières années.
Le long combat de Nelson Mandela pour la paix, la dignité et la fraternité transcende les frontières de l'Afrique du Sud. Ce qu'il a accompli a marqué l'histoire de l'humanité. Sa mémoire restera gravée dans l'esprit de tous ceux et celles qui comprennent que la liberté, la justice, l'égalité et la fraternité entre les peuples constituent des valeurs universelles fondamentales qui doivent être au coeur de toutes décisions et actions, émanant tant de la société civile que des institutions gouvernementales.
Pour rendre hommage à cet homme d'honneur et de conviction et reconnaître son inestimable contribution à «l'humanisation de l'humanité», ce regroupement demande :
1) à la Commission de la capitale nationale d'ériger un buste de Nelson Mandela sur la place de l'Assemblée nationale ou dans les environs, et nous invitons tous les partis politiques représentés à l'Assemblée nationale à appuyer cette demande. Rien n'interdit de placer à cet endroit un buste d'une personnalité non québécoise. Le 2 novembre 2006, on a dévoilé au pied de la porte Saint-Louis, un monument à la mémoire du Mahatma Gandhi, le père de la nation indienne, démocrate et apôtre de la non-violence, et dont la parole fut initiatrice du combat de Mandela en Afrique du Sud.
2) au gouvernement du Québec de nommer la journée du 11 février, date de sa sortie de prison, «Journée hommage à Nelson Mandela».
En novembre 2009, l'Assemblée générale des Nations Unies déclarait le 18 juillet (date de son anniversaire de naissance) «Journée internationale Nelson Mandela» en l'honneur de sa contribution à la culture de la paix et de la liberté. Cependant, rien n'empêche des pays d'adopter une autre date plus adaptée à leur dynamique propre pour commémorer des évènements marquants.
Le regroupement estime que ces deux initiatives sont susceptibles de marquer l'imaginaire collectif et pourraient contribuer à rappeler à tous les citoyens et citoyennes du Québec que la dignité humaine et la liberté n'ont pas de prix, et qu'il revient à tous d'oeuvrer à leur actualisation.
Le comité ayant initié la présente démarche citoyenne est composé de :
Brenda Paris, Myrlande Pierre, Fo Niémi, Jean-Claude Icart
Montréal