Gaétan Barrette

Gratitude, Dr Gaétan Barrette

POINT DE VUE / J’ai une occasion pour vous exprimer de la gratitude, Dr Barrette.

D’abord, un peu d’histoire. 2014, fin février, début mars, le Québec est sur le point de voter sur le projet de loi sur les soins de fin de vie. Le Parti québécois pense déclencher les élections. Aux dernières heures du 4 mars, lors d’une mésentente entre les deux partis, le déclenchement des élections est annoncé pour le 5 mars, malheureusement sans vote sur ce projet de loi tant attendu et tellement espéré.

Les élections auront donc lieu le 7 avril. Pendant ce temps, les opposants au projet de loi jubilent. Habituellement, tout projet de loi «tombe à l’eau» avec le déclenchement d’élections. Ils espèrent que les libéraux reprendront le pouvoir. Le 7 avril 2014, les libéraux reviennent au pouvoir. Le Dr Barrette veut représenter le projet de loi sur les soins de fin de vie; les opposants s’agitent énergiquement et demandent d’abord des amendements. Le ministre de la Santé résiste courageusement et il refuse fermement tout amendement. Il est raconté que les interventions du ministre Barrette au Conseil des ministres furent musclées.

Moment historique. Le 22 mai 2014, vers 11h15, le ministre de Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette traverse la Chambre de l’Assemblée nationale et donne la main à la députée Véronique Hivon, tout en s’inclinant devant elle, reconnaissant toute son œuvre sur le mourir dans la dignité. Toute l’Assemblée nationale est debout. Il y aura vote le 5 juin sur le projet de loi sur les soins de fin de vie, sans amendement. Une sage réflexion : toute œuvre de création repose tellement sur l’humilité et sur la reconnaissance. Ce moment fut heureusement immortalisé.

La Loi sur les soins de fin de vie a été votée le 5 juin 2014, à très grande majorité. Merci, Dr Barrette! Tout le Québec vous en est reconnaissant!