Gilets jaunes: pour sortir de la crise

Avec le temps, le phénomène des «Gilets jaunes» est devenu en France une grave crise sociétale dont on ne voit plus l’issue. Oui, avec le temps.

Le président Macron a sans doute cru qu’avec celui-ci et quelques mesures d’accommodement la crise se résorberait. Mais tel ne semble pas le cas après un huitième samedi de suite de manifestations marqué de violences à travers toute la France. Le président Macron a manifestement échappé le ballon.

La question maintenant se pose : pourra-t-il le récupérer, les sondages lui étant depuis des semaines très défavorables? La confiance en sa présidence n’est plus. Plusieurs demandent sa démission. Je ne vois pas comment il peut sortir d’une crise devenue de plus en plus irrationnelle, sans devoir faire un grand coup d’éclat. Je n’en vois que deux possibles : soit il dissout l’Assemblée nationale et déclenche des élections anticipées ou soit il propose un référendum sur ses réformes proposées; en cas d’un vote négatif lors d’un tel référendum, il démissionnerait. Bref, une solution à la De Gaulle qui a fait assez régulièrement de telles consultations durant sa présidence.

Mais Emmanuel Macron est-il capable de faire un tel coup d’éclat? L’ancien président Sarkozy a dit un jour que le président Macron finirait mal son mandat. Je me demande plus en plus si celui-là n’avait pas raison. Une chose me semble sûre : le président Macron devra forcer la joute politique avec un grand coup pour sortir de cette grave crise. Les mesures économiques et sécuritaires ne suffiront pas.

Michel Lebel

Entrelacs