GES et climat: très puissantes, les pétrolières nationales doivent dévoiler leur jeu

Yvan Cliche
Fellow, Centre de recherches et d'études internationales de l'Université de Montréal (CERIUM)
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / L’arrivée de Joe Biden à la présidence américaine a imprimé un entrain manifeste dans la lutte contre les changements climatiques. Ses grandes ambitions sont en quelque sorte un aboutissement dans les engagements de plus en plus nombreux pris par les États, les gouvernements locaux et les entreprises en faveur de la carboneutralité d’ici 2050.