«Ça me touche quand je lis les avis de décès et que je vois qu’à cause de la COVID, l’accès au salon funéraire sera très limité. Au point que dans les grandes familles il faut faire un choix pour savoir qui peut assister ou non aux funérailles,» souligne l'auteur de cette lettre.
«Ça me touche quand je lis les avis de décès et que je vois qu’à cause de la COVID, l’accès au salon funéraire sera très limité. Au point que dans les grandes familles il faut faire un choix pour savoir qui peut assister ou non aux funérailles,» souligne l'auteur de cette lettre.

Funérailles ou Canadien?

Réal Labbé
Réal Labbé
L’Ancienne-Lorette
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / Mettons d’abord les choses claires, cette opinion n’est pas un blâme contre le gouvernement ou la santé publique. Les décisions qui ont été prises, que ce soit le confinement, le port du masque ou la distanciation sociale, permettent aujourd’hui un déconfinement raisonnable. La majorité du Québec peut se féliciter d’avoir fait des sacrifices et d’en faire encore pour que l’on revienne à une vie plus normale.