À l’aube du 52e Festival d’été de Québec, l’organisation souhaite partager aux citoyens l’ensemble des actions qui sont prises pour réduire l’empreinte écologique du plus grand festival de musique au Canada.

Festivals écoresponsables : le FEQ en fait déjà beaucoup

POINT DE VUE / En réaction au Point de vue «Pour des festivals écoresponsables» du Mouvement pour une ville Zéro-Déchet paru le 6 juin.

À l’aube de la 52e édition du Festival d’été de Québec, l’organisation souhaite partager aux citoyens l’ensemble des actions qui sont prises pour réduire l’empreinte écologique du plus grand festival de musique au Canada. Plusieurs initiatives énumérées dans la lettre ouverte, publiée hier par le Mouvement pour une ville Zéro-Déchet, sont déjà en place au Festival.

Comme tout événement de grande envergure, l’empreinte écologique du Festival d’été de Québec est considérable. Il est donc primordial pour le Festival de la réduire au maximum. Le FEQ possède un comité vert composé d’employés dont le mandat est de réfléchir aux divers enjeux écologiques qui touchent le Festival, de proposer des solutions novatrices et de mettre en œuvre des plans d’action appropriés.

Au nombre de nos actions écoresponsables:

• Le Festival est carboneutre depuis 2014. Il s’agit de compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par l’événement en achetant des crédits-carbone pour investir dans un projet de reboisement au Québec.

• Collecte des canettes pour favoriser la consigne (208804 canettes consignées sur 11 soirs en 2018).

• Centre de tri du recyclage et des matières résiduelles, à même les plaines d’Abraham (52 tonnes de déchets recyclés en 2018).

•Compostage depuis 2017.

•Création d’une machine à laver les canettes pour décontaminer les canettes recyclées afin de s’assurer qu’elles soient récupérables.

•Six points de ravitaillement munis de cinq fontaines (total de trente fontaines) sur les plaines d’Abraham et deux points de ravitaillement munis de cinq fontaines (total de dix fontaines) à place George-V pour minimiser l’usage des bouteilles jetables.

•Réemploi des matériaux de construction pour le montage des sites

•Vaisselle réutilisable pour les employés, techniciens et artistes.

•Fin de l’utilisation des pailles de plastique sur l’ensemble des sites.

•Nettoyage quotidien des sites.

•Promotion du transport en commun par notre partenariat avec le RTC

•Stationnement à vélos placé au Cœur du FEQ qui peut accommoder jusqu’à 500 vélos par jour.

• Collaboration avec des artistes du Québec afin de faire du célèbre macaron un objet design qui, de par son côté esthétique, puisse perdurer bien au-delà des dates de l’événement.

Ainsi, chaque année, des efforts supplémentaires sont déployés pour que cette belle fête collective soit durable. Le FEQ était d’ailleurs nommé dans la catégorie «Festival vert de l’année» pour ses initiatives vertes aux Canadian Live Music Industry Awards ce printemps.

Le FEQ poursuivra évidemment sa réflexion pour les prochaines éditions afin de continuer de se positionner comme un leader en matière d’événement durable. Les festivaliers peuvent se rendre à la section développement durable du site feq.ca pour en savoir davantage.