Il y a 15 ans, seulement 20% des pères québécois osaient prendre un congé de paternité. Nous sommes maintenant plus de 90% à le faire, un sommet au pays, et de loin.
Il y a 15 ans, seulement 20% des pères québécois osaient prendre un congé de paternité. Nous sommes maintenant plus de 90% à le faire, un sommet au pays, et de loin.

Et si on allongeait le congé de paternité?

Maxime Pearson et Samuel Tremblay
Cofondateurs de Nouveaux pères
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / En cette Semaine québécoise de la paternité, nous avons de nombreuses raisons de célébrer. Les «nouveaux pères» du Québec sont plus investis dans leur vie familiale qu’aucune génération ne l’a été avant eux.