Il y en a qui croient «que les plus de 800 000 morts emportés par la COVID-19 à la grandeur de la planète ne constituent, en fait, qu’une fausse nouvelle», écrit l'auteur de cette lettre.
Il y en a qui croient «que les plus de 800 000 morts emportés par la COVID-19 à la grandeur de la planète ne constituent, en fait, qu’une fausse nouvelle», écrit l'auteur de cette lettre.

Et si la pandémie n’existait pas?

Yvan Giguère
Yvan Giguère
Saguenay
POINT DE VUE / Non mais, c’est vrai. Enfin! Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y en a qui croient que la pandémie que nous vivons n’existe pas. Qu’elle est une histoire inventée de toute pièce. Que la majorité d’entre nous qui portons le masque sommes complètement dans le champ. 

Que les plus de 800 000 morts emportés par la COVID-19 à la grandeur de la planète ne constituent, en fait, qu’une fausse nouvelle. Encore une «fake news», comme dit souvent Donald Trump. De la fiction pure et simple, ni plus ni moins. Et que Mme Bélanger de Brossard, que M. Lafrance de Montréal, que Léa de Gatineau, que William de Québec, de même que des centaines de résidents de CHSLD ne sont pas réellement décédés de la COVID-19. Pas plus que France, Clara et Sabrina, valeureuses préposées aux bénéficiaires emportées également pas l’intraitable virus. Mortes au combat!

Mais que voulez-vous, il y en a qui n’en ont rien à cirer des deux mètres de distance à respecter entre nous, du lavage de mains obligatoire à l’entrée des épiceries, etc. Ces démasqués qui ne cessent de crier au complot ne vivent tout simplement pas sur la même planète que nous. Force est de le constater.