Et les autres recommandations?

En réaction au texte de Patricia Cloutier, «Lutte ardue contre l'incompétence», paru le 14 novembre
Madame Cloutier, 
Vous avez vivement piqué ma curiosité ce lundi matin où, en gros titres, je lisais : «Trop dur de congédier les profs», en page 3.
Je suis retraitée de l'enseignement et j'ai lu attentivement votre article pour ensuite faire quelques démarches afin d'obtenir copie du mémoire déposé par les six personnes citées dans votre article.
J'y ai lu plus d'une vingtaine de recommandations issues, selon les auteures, d'observations, de réflexions, d'analyses et de témoignages puisés au fil de leurs années d'expérience.
Ces personnes nomment, à plusieurs reprises, la collaboration, le dialogue, le partage d'expertise, la concertation entre les diverses associations ainsi que la valorisation de la profession et des personnels.
Leurs recommandations ciblent le soutien à apporter aux acteurs du réseau : parents, enseignants, directions, professionnels et autre personnel.
Elles proposent entre autres des révisions de programme, l'ajout de ressources, l'instauration de conditions gagnantes à la formation, des aménagements de la tâche et l'élaboration d'un système de mentorat.
Ces recommandations me semblent porteuses de pistes de solution permettant au personnel enseignant d'accueillir et d'accompagner les élèves dans leur développement et dans leur cheminement vers la réussite éducative.
Je comprends alors difficilement l'angle par lequel vous avez traité la lecture du mémoire sur la réussite éducative déposé par six retraitées du réseau de l'éducation et encore plus difficilement comment il est possible de conclure que ce mémoire fait la promotion des difficultés à congédier les profs!
Claire Barry, Québec
Réponse de Patricia Cloutier:
Lorsque j'ai contacté les auteures du mémoire, je leur ai précisé que j'allais m'attarder à ce point précis du document. Elles m'ont donc accordé des entrevues en connaissance de cause. Je l'ai choisi parce que l'idée de se doter de meilleurs mécanismes pour congédier des membres du personnel scolaire qui agissent de façon inadéquate n'est pas souvent soulevée, encore moins par des enseignantes retraitées. J'ai aussi précisé dans mon texte qu'il s'agissait d'une idée «parmi leurs nombreuses recommandations».