Le déménagement du Salon de jeux, situé à Fleur de Lys, était une promesse du gouvernement Legault.
Le déménagement du Salon de jeux, situé à Fleur de Lys, était une promesse du gouvernement Legault.

Et le troisième lien...

Yves Marcil
Yves Marcil
Québec
POINT DE VUE / Merci François Bourque pour la chronique «Est-on lié à tout prix par ses promesses électorales?» parue le 25 août. Cette mise au point sur une promesse électorale tout aussi futile que coûteuse. Le gouvernement Legault semble effectivement vouloir sombrer dans le dogme plutôt que dans un pragmatisme responsable quand il s’agit de promesses électorales.

Dans le cas du troisième lien, on parlera de plus de 10 milliards $ pour une position tout aussi dogmatique, improvisée (tracés changeants), inefficace, voire aggravante, et irresponsable pour tout gouvernement qui assume et gère le bien collectif des Québécois. De plus, ce projet de tunnel routier, s’il devait se réaliser malgré tout entendement, serait de loin le plus long et le plus coûteux jamais construit en Amérique, rien de moins! Le plus important est d’environ 5,5 km à Boston où les coûts sont passés de 4 à 17 milliards $ au final.

Lévis et ses 120 000 résidents méritent sûrement l’attention de nos gouvernements et aussi d’être traités en toute équité, mais restons réalistes et plus créatifs dans la recherche de solutions aux problèmes de circulation qui affligent toutes les grandes agglomérations de ce monde. À ce compte, combien de nouveaux liens seraient nécessaires autour de Montréal considérant son poids démographique et ses problèmes de congestion routière?