En fredonnant pendant mon confinement

Voici le texte que j’ai imaginé en faisant ma marche ce matin. Je fredonnais la chanson «Le temps est bon» de Stéphane Venne chantée par Isabelle Pierre.

Le temps est long, le ciel est bleu

J’ai deux enfants et deux petits-enfants

Le temps est long, le ciel est bleu

Je ne sais plus quoi faire pour passer le temps

Mon coeur est grand, grand, grand

Pour mes amis et ma famille

Et je suis tendre, tendre, tendre


Comme perdue, seule dans ma ville

Je vous entends au téléphone

Je vous vois sur mes écrans

Je suis avec vous et c’est bien le fun


Mais les jours sont longs en vous attendant

Je ne sais pas ce que sera l’avenir

Je comprends bien ce confinement

Tout en sachant que ça va finir

Mais, dans combien de temps?


Sans contacts physiques, sans câlins

En espérant des lents demains

Je demeure optimiste

Mais... vite que ça finisse!