La jeune militante environnementaliste suédoise Greta Thunberg à New York, vendredi dernier

En appui à Greta Thunberg

POINT DE VUE / Plusieurs critiques visent à discréditer Greta Thunberg, porteuse d’un important message visant à faire prendre conscience de l’urgence d’agir envers la conservation de la planète.

Pour tenter de rabaisser son message, ils s’attaquent à son autisme, le qualifiant de maladie; l’autisme n’est pas une maladie, mais un état, une condition; tout comme le fait d’être aveugle ou sourd est une condition physique. De même, l’autisme est une condition mentale.

Invoquer des émanations de CO2 rattachées à la réalisation de son message, ce n’est rien d’autre que du bruit pour tenter de couvrir le message.

Il faut savoir aussi qu’il y a des gens qui vivent avec une condition d’autisme ou d’asperger de haut niveau. Leur cerveau est structuré, branché et fonctionne de manière différente du nôtre. Ce sont souvent des génies dans un domaine en particulier. Vérifiez et vous trouverez des noms tels Bill Gates, Marie Curie, Albert Einstein, Mark Zuckerberg et bien d’autres.

Quand un autiste s’intéresse à un domaine, il n’y a pas de limite à son engagement. Greta Thunberg a développé un intérêt profond pour l’environnement. Ce n’est donc pas une surprise qu’elle connaisse le sujet sous tous ses angles. Elle a écouté ce que dit la science et elle se sent une responsabilité à communiquer ce qu’elle sait.

Un proverbe dit «À âme bien née, la valeur n’attend pas le nombre des années». Dans nos propres écoles, on retrouve des élèves qui, comme Greta, ont un potentiel nettement supérieur. Bien supportés, ces enfants font des choses géniales et deviennent une richesse pour la société. Greta est une enfant supportée — et non pas manipulée — par son entourage, elle porte le message qu’il faut se réveiller pour protéger l’environnement.

Dans l’Histoire, il y a souvent eu, dans divers domaines, des gens brillants qui ont émergé de la foule pour prévenir les humains d’un danger, pour attirer l’attention sur une orientation à prendre : c’est ce que fait Greta. Elle a un message à livrer, écoutons-le.