Le 27 septembre 2019,  la marche mondiale pour le climat a mobilisé plus d’un demi-million de personnes au Québec et a éveillé les consciences. Ci-dessus, le rassemblement à Québec, devant l'Assemblée nationale.
Le 27 septembre 2019,  la marche mondiale pour le climat a mobilisé plus d’un demi-million de personnes au Québec et a éveillé les consciences. Ci-dessus, le rassemblement à Québec, devant l'Assemblée nationale.

Des Universitaires : pour mobiliser et prendre la parole

POINT DE VUE / Le regroupement Des Universitaires a été lancé en réponse à l’actuelle urgence climatique. Il vise à mobiliser les universitaires québécois dans la lutte aux changements climatiques et pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

Les Universitaires

Notre regroupement compte, à ce jour, plus de 325 universitaires, issu.e.s principalement des universités québécoises; y sont représentées, 16 des 19 Universités du Québec, dont les 17 Facultés de l’Université Laval. Ce répertoire reflète la diversité de l’expertise représentée et l’intérêt des Universitaires de tous les horizons à se mobiliser sur ces enjeux.

Le contexte

Le coup de semonce s’est fait entendre depuis Incheon, en Corée du Sud, le 8 octobre 2018, alors que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), mis sur pied par l’Organisation des Nations Unies (ONU), a communiqué au monde entier les conclusions de son rapport spécial sur le réchauffement climatique de 1,5°C (SR15). Appuyés par plus de 6 000 publications scientifiques, ces chercheur.e.s ont lancé un appel à une mobilisation sans précédent et à des actions concrètes majeures pour réduire rapidement nos émissions de gaz à effet de serre (GES), et ce, dans le but de limiter les conséquences du réchauffement climatique, la destruction de l’environnement et l’effondrement de la biodiversité. Ces conséquences ont déjà des effets néfastes sur la santé et la qualité de vie des populations, et compromettent même la survie de l’Humanité.  

Des Universitaires a entendu cet appel.

Le 27 septembre 2019, en présence de la jeune activiste suédoise Greta Thunberg, la marche mondiale pour le climat a mobilisé plus d’un demi-million de personnes au Québec et a éveillé les consciences.

La population a répondu à l’appel.

Malheureusement, nos gouvernements manquent toujours à l’appel.

Pourquoi Des Universitaires?

Pour présenter la science, des propositions et des opinions basées sur les connaissances scientifiques, communiquées et vulgarisées par des Universitaires dépourvus de conflit d’intérêts et au service de la population et du bien commun.

Nous considérons avoir l’éducation, la formation et la conscience nécessaires pour bien comprendre et porter le message de nos collègues scientifiques (dont ceux de l’ONU), mais également l’importance et l’urgence d’agir.

Nous estimons qu’il est de notre devoir de descendre de notre tour d’ivoire pour assumer le rôle social et le leadership que la société est en droit de s’attendre de notre part. La population investit des sommes importantes dans l’éducation et la recherche, et les connaissances acquises ainsi doivent être à la base des décisions politiques et servir à améliorer la santé, la sécurité, la qualité de vie et l’avenir des populations.

Les professeur.e.s d’université exercent une fonction privilégiée au sein de la société qu’elle est chargée d’éclairer et, pour cela, bénéficient de protections en termes de liberté académique et de liberté d’expression – bien que celles-ci soient sous constante menace – qui leur permettent d’accomplir leurs fonctions.

Qui d’autres que des universitaires pour jeter un regard critique sur nos enjeux de société, analyser globalement des questions souvent complexes et fournir un éclairage objectif et basé sur les meilleures connaissances disponibles?

À quoi bon se priver de ses universitaires, de leur savoir et de leurs compétences au moment où ils seraient le plus utiles?

«À quoi bon se priver de ses universitaires, de leur savoir et de leurs compétences au moment où ils seraient le plus utiles?» demande Patrick Provost.

Nos objectifs

Nous voulons lutter contre l’inaction politique et nous engager dans les débats publics et les discussions avec la société civile et nos élu.e.s.

En partageant nos connaissances, nous cherchons à (i) présenter les problématiques et faire connaître les solutions qui existent pour y remédier; (ii) informer, sensibiliser, conscientiser et mobiliser la population sur les enjeux des changements climatiques, de l’environnement et de la biodiversité; et (iii) faire de même auprès de nos élu.e.s, afin que leurs décisions soient prises, non seulement dans les meilleurs intérêts des populations actuelles et futures, mais en parfaite cohérence et adéquation avec la science.

Nos moyens

Pour atteindre nos objectifs, nous (i) diffuserons notre savoir sous la forme d’articles ou d’entrevues publiés dans cette tribune de même que dans les médias généralistes écrits/numériques, radiophoniques ou télévisuels; (ii) publierons une compilation annuelle de ces contributions dans la Collection Des Universitaires; et (iii) travaillerons en collaboration avec d’autres organisations, comme le Front commun pour la transition énergétique, dans le but de bonifier et de porter leurs propositions vers le grand public et nos élu.e.s.

Une invitation

Nous vous invitons à prêter une attention particulière aux communications de vos universitaires dans cette tribune et les autres médias. Surtout, prenez le temps de vous informer, de partager et de discuter de ces enjeux et de vos préoccupations avec votre entourage afin de nous mobiliser face à l’urgence climatique et environnementale.

Relevons ce défi!

Ensemble, nous pouvons catalyser l’élaboration et la réalisation de la transition économique, écologique et énergétique dont le Québec a besoin. D’autant plus que notre nation possède l’expertise, les ressources et les connaissances nécessaires pour jouer un rôle de leader mondial dans la lutte aux changements climatiques. 

Vous pouvez compter sur la contribution du regroupement Des Universitaires.

En réponse à monsieur Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, qui faisait référence aux chercheur.e.s universitaires dans leur tour d’ivoire: Des Universitaires veulent justement changer cette perception et aller à la rencontre de la population, des élu.e.s et des membres des gouvernements.

Au plaisir de travailler ensemble pour transformer le Québec à la hauteur de nos ambitions!

La tribune Des Universitaires, un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer!


Patrick Provost, professeur titulaire, Université Laval.
Co-coordonnateur et membre Des Universitaires (desuniversitaires.org)