L'adoption du projet de loi 74 permet à Loto-Québec d'installer un nombre illimité d'appareils de loterie vidéo (ALV) dans un établissement avec un seul permis.

Des ALV pour les gens équilibrés

L'adoption du projet de loi 74 permet donc, enfin, à Loto-Québec d'installer un nombre illimité d'appareils de loterie vidéo (ALV) dans un établissement avec un seul permis. La limite de cinq ALV est donc ainsi abolie. Loto-Québec n'a pas aimé que 375 appareils soient demeurés inactifs, cela fait mal aux revenus et à l'orgueil. Le réseau des ALV sera donc bonifié à travers la province.
De l'autre côté, chez les opposants, la Coalition avenir Québec se positionne contre ce changement en affirmant qu'il appauvrira les citoyens. Elle demande littéralement le retrait de 1600 appareils. Tous savent qu'il ne revient pas au gouvernement d'éduquer les gens. Faudrait-il fermer les bars parce qu'ils forment des alcooliques? Enlever les voitures parce que des imbéciles dépassent les vitesses permises? Voyons donc! Le citoyen doit être équilibré. Après tout, il se vend de l'eau de Javel, cela ne veut pas dire d'en boire!
Michel Beaumont, Québec