Compensations pour les citoyens touchés par des travaux d’envergure

POINT DE VUE / L’intervention du maire Régis Labeaume au sujet de compensations possibles pour les commerçants touchés par des travaux majeurs démontre une certaine sensibilisation aux problèmes vécus ou à vivre par les citoyens et je salue cette intervention.

Chaque situation étant différente, l’intention politique annoncée pourra aider certains types de commerces à traverser les périodes de travaux publics et leur permettre d’y survivre. Cependant, les commerces ayant plus de personnel, plus d’inventaires ou étant incapables de supporter de fréquentes périodes de coupures d’eau ou d’électricité ne pourront survivre malgré les compensations proposées.

Tous les citoyens doivent être conscients des impacts qu’auront à supporter les personnes directement affectées par les travaux majeurs dont il est question, car tous peuvent y être confrontés un jour ou l’autre.

L’empathie de nos élus devrait se manifester tout d’abord par des rencontres pour discuter des problèmes spécifiques et prévisibles avec les citoyens directement touchés. Jusqu’à maintenant, dans les dossiers de la route de L’Église et du transport structurant ce n’est pas ce qui se produit. Malheureusement, les décisions sont prises et les personnes impliquées doivent jouer des coudes pour tenter sans succès de rencontrer des responsables. Quelles seront les compensations réelles, qui seront affectées par les expropriations, comment les clients ou les résidents pourront se rendre à leur résidence pendant et après les travaux sur la 1ere  Avenue ?

Dans tous les cas de travaux majeurs, tous les citoyens devraient se partager la facture des impacts vécus par les riverains, cela devrait faire partie du budget initial d’un projet sérieux. Si la Ville n’a pas les moyens de compenser les pertes de valeur des édifices ou de chiffres d’affaires, comment les propriétaires affectés peuvent-ils les assumer ? Ils n’ont aucun moyen ni de se défendre ni de payer.

M. Labeaume doit expliquer comment ces propriétaires peuvent s’en sortir sans trop de dommages. Et oui chaque cas est particulier, il n’y a pas de règle générale applicable, car les impacts peuvent différer selon les projets. Cependant, la transparence et la communication permettent de trouver des solutions viables qui serviront dans les projets futurs.