Le 22 août dernier, l’humanité avait épuisé les ressources écologiques que la planète est capable de régénérer dans un cycle de 365 jours.
Le 22 août dernier, l’humanité avait épuisé les ressources écologiques que la planète est capable de régénérer dans un cycle de 365 jours.

Changements climatiques: Bénédiction ou malédiction, le remède

Daniel R. Rousse, ing., M.Sc.A., Ph.D.
École de technologie supérieure, Université du Québec
DES UNIVERSITAIRES/ (2e de 3) Un texte antérieur de cette série de trois, tentait de montrer que les changements climatiques pouvaient, selon la perspective que l’on emprunte, être considérés tant comme une malédiction qu’une bénédiction. Quel que soit le point de vue, il faut les enrayer. Mais, comment?