Le Port de Québec a tenu le 16 janvier une rencontre d'information publique sur le projet d'agrandissement Beauport 2020, dont on voit une image à l'arrière.

Beauport 2020: construire ensemble un port durable

Depuis plusieurs années, le Port de Québec développe un projet d'agrandissement porteur pour notre région : Beauport 2020. Ce projet consiste à prolonger de 610 mètres la ligne de quai actuelle dans le secteur de Beauport, d'aménager un terrain d'arrière quai de 17 hectares, puis de consolider et de réaménager les installations récréotouristiques de la Baie de Beauport.
En plus d'offrir de nouvelles opportunités pour répondre à la demande mondiale croissante dans le transport maritime et d'inscrire les infrastructures portuaires de la grande région de Québec-Lévis dans la compétitivité internationale pour les services maritimes, le projet génèrera des revenus supplémentaires permettant la réhabilitation des infrastructures vieillissantes du Port.
Il nous semble aujourd'hui important d'ajouter notre voix à ceux qui croient que ce projet doit voir le jour.
Québec est une ville maritime. Elle est née du port et de ses activités. Certes, la cohabitation de fonctions aussi différentes que les activités portuaires, résidentielles et récréotouristiques sont parfois complexes, même difficiles.
Néanmoins, le port de Québec constitue une des assises les plus importantes de notre identité comme ville et comme région, un des piliers de notre économie et un vecteur important de notre développement. Nous devons continuer à trouver des mesures qui nous permettent, comme nous l'avons fait depuis plus de 400 ans, de cohabiter harmonieusement.
Sans être des spécialistes, nous sommes tous sensibles aux questions environnementales et nous avons tous à coeur la préservation de notre milieu de vie exceptionnel. Nous vivons ici, nous travaillons ici et nos entreprises et organisations grandissent ici. C'est à ce titre que nous souhaitons la pérennité du Port en parallèle avec ce projet d'agrandissement devenu nécessaire.
Au cours des prochaines semaines, les gouvernements, leurs ministères et leurs agences auront à s'assurer que ce projet répond à l'ensemble des lois et règlements. Nous avons confiance que le Port saura démontrer que Beauport 2020 est conforme et qu'il prend en compte le milieu dans lequel, nous l'espérons, il verra le jour.
Nous croyons sincèrement que Québec, sans son port, ne serait pas Québec, et que le Port, sans Beauport 2020, ne sera plus, à court ou à moyen terme, un port viable. C'est pourquoi nous disons oui à Beauport 2020.
Alain April, directeur général, Hôtel Le Bonne Entente
Alain Aubut, président et chef de la direction, Chambre de commerce et d'industrie de Québec
Pierre-Michel Bouchard, président-directeur général, Centre des congrès de Québec
Denis Brière, recteur, Université Laval (pavillon des Sciences de l'éducation)
Michel Cadrin, président, Les Pétroles Cadrin
Claude Choquette, président, Groupe Le Massif inc. et HDG inc.
Martin Couture, président et chef de la direction, Sanimax
Michel Dallaire, chef de la direction, Cominar
Pierre Dolbec, président et chef de la direction, Dolbec international inc.
Éric Dupont, président du conseil d'administration, IDC Intégrale Dermo Correction
Luc Dupont, président et chef de la direction, IDC Intégrale Dermo Correction
Marc Dutil, président et chef de la direction, Groupe Canam inc.
Gaétan Gagné, président et chef de la direction, Aéroport de Québec
Jean-Yves Germain, président, Groupe Germain
Jean Laflamme, président et chef de la direction, Meubles South Shore
Nathaly Riverin, présidente et chef de la direction, Femmessor Québec
Jean-Yves Roy, président-directeur général, INO
Alain-Jacques Simard, président et chef de la direction, Teraxion
Jean St-Gelais, président, La Capitale
Jacques Tanguay, président, Ameublement Tanguay
André Tremblay, président-directeur général, Conseil de l'industrie forestière du Québec
Pierre Tremblay, président, Le groupe JD de Boischatel
Carl Viel, président-directeur général, Québec International