L’existence d’un préarrangement funéraire ne doit être signifiée qu’aux individus qui se chargeront de la personne après sa mort.
L’existence d’un préarrangement funéraire ne doit être signifiée qu’aux individus qui se chargeront de la personne après sa mort.

Assurance frais funéraires: pas dans l'intérêt des consommateurs

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
Depuis l’automne dernier, le gouvernement s’intéresse au domaine funéraire. Par le biais du projet de loi no 141, il souhaite réintroduire l’assurance de frais funéraires au Québec. En même temps, il envisage d’implanter un registre central des contrats de préarrangements funéraires. Alors que ces modifications auraient un impact majeur sur les PME funéraires québécoises, nous dénonçons ces mesures qui sont superflues et contraires aux intérêts des consommateurs.