Allergies: il n'y a pas qu'une solution

À la suite de la lecture de l'article du dimanche 14 août au sujet des allergies, je vous écris car ma famille a aussi vécu une situation semblable. Au restaurant Gab's, à Cap-Rouge, le 23 juillet 2016, la famille se rassemble au resto pour mon anniversaire. Nous sommes 12 personnes. Mon père et mon conjoint sont intolérants au gluten. Nous avons choisi ce resto car il offre un menu sans gluten.
Comme le couple au Café du Monde, le personnel est avisé et on se fait rassurer plusieurs fois, etc. Mon conjoint reçoit son assiette, il y a des frites. Heureux, il commence par les frites, car il n'en mange pas habituellement. Après deux bouchées, le serveur le prie de lui remettre son assiette. Les frites ont été cuites dans la même huile que les aliments pannés (farine = gluten). Heureusement, il a été chanceux: pas de conséquence, sauf une bonne frousse et la peur qu'il y ait autre chose de dangereux dans son assiette.
Pour répondre à M. Moreau du Groupe Restos Plaisirs, il n'y a qu'une solution: une deuxième cuisine à part de la cuisine principale, et des employés qui ne font que de la cuisine sans gluten.
C'est la seule façon de s'assurer que les dangers sont inexistants. En rencontre de famille pour le déjeuner, on réserve un comptoir seulement pour le sans-gluten, on apporte notre grille-pain, et une seule personne s'occupe du menu des sans-gluten et du service.
Pas d'ustensiles qui se promènent d'une place à l'autre. Ce sont des précautions qui ne peuvent se faire dans une cuisine de restaurant, où plusieurs personnes circulent. Il faudra que les restaurants acceptent de faire des changements importants, car plusieurs personnes comme nous préféreront rester à la maison et se faire une bonne bouffe «en sécurité».
Lise Martel, Lévis