Adélard Godbout oublié?

L'édifice d'Hydro-Québec est dans le décor montréalais, voire québécois, depuis fort longtemps. Pourquoi lui donner maintenant le nom de Jean Lesage? Ce dernier, qui fut un grand premier ministre, a déjà, entre autres, donné son nom à un boulevard de la ville de Québec, une autoroute (la 20) et un barrage (Manic-2).
J'ose espérer que ce n'est pas pour des raisons électoralistes que ce nom est donné à l'édifice du boulevard René-Lévesque...
Si le gouvernement actuel avait eu la mémoire un peu plus longue, il aurait pu donner à ce building le nom d'un autre ancien premier ministre libéral, soit Adélard Godbout, dont le gouvernement nationalisa en 1944 la Montreal Light, Heat and Power et fonda la même année Hydro-Québec. 
Mais la devise du Québec est-elle bien toujours : «Je me souviens»...?
Michel Lebel, Entrelacs