Plus vert que vert

À l’approche des prochaines élections fédérales, les deux principaux partis qui se feront la lutte, le Parti libéral et le Parti conservateur, ont présenté aux Canadiens leur programme environnemental. Le premier ministre libéral Justin Trudeau essaie de faire oublier l’achat du pipeline Trans Mountain. Dans la même semaine où il donne le feu vert à la construction du pipeline, il annonce qu’il demandera aux provinces d’atteindre 50 $ la tonne de carbone pour 2022.

Essayez de comprendre la politique, car, malgré son opposition au projet d’expansion de l’oléoduc Trans Mountain, l’écologiste et cofondateur d’Équiterre, Steven Guilbeault, se présente pour le Parti libéral.

D’autre part, l’aspirant au poste de premier ministre pour le Parti conservateur, Andrew Scheer, essaie de nous faire croire qu’il réussira à réduire les émissions de carbone et atteindra le niveau annoncé au COP 21 en enlevant la taxe sur le carbone. Et ce même si tous les spécialistes sont d’avis que la taxe sur le carbone obligatoire est le seul moyen de réduire les émissions carboniques.

Jocelyn Boily, Québec