PLQ, le trône est libre!

Le député de Pontiac, André Fortin, déclare forfait comme candidat à la tête du Parti libéral du Québec (PLQ). Voilà qui surprend et, du même coup, provoque un léger tremblement de terre au sommet de la pyramide du parti. Les gérants d’estrade auraient donc mal analysé!

Pourtant, aux yeux des observateurs, M. Fortin semblait posséder le profil idéal pour occuper le trône du PLQ et ainsi donner une reviviscence au parti. Jeunesse, expérience et bon communicateur ne valent rien si le désir n’y est pas, faut-il croire! Le PLQ se voit donc face à deux possibilités. Premièrement, Dominique Anglade, ex-ministre de l’Économie devient, par la situation, la candidate favorite pour hériter du trône de chef du parti. Deuxièmement, un candidat vedette, hors de la politique présentement, capable de produire une vague et de composer avec celle-ci dans une redoutable efficacité, pourrait changer l’image du PLQ!

Michel Beaumont, Québec