Pas toujours écologiques, les hôtels

Lettre à M. Dany Thibault, président de l’Association Hôtellerie Québec

La question de l’environnement et des changements climatiques est un sujet dont il est beaucoup question dans l’actualité. Je suis, comme de nombreuses personnes, préoccupé par l’avenir de la planète.

J’aime bien voyager au Québec et profiter des installations hôtelières. Il est très fréquent que les établissements hôteliers affichent leur souci de l’environnement et demandent la collaboration de la clientèle. Certains précisent faire partie du programme de cote écologique Clé Verte, par exemple. 

Ainsi il n’est pas rare qu’on affiche dans la salle de bain : «Pour limiter l’utilisation de détersifs et d’eau potable, suspendez vos serviettes si vous souhaitez les réutiliser.»

Selon mon expérience, les serviettes sont généralement changées chaque jour de façon systématique. Comment expliquer qu’il n’y ait pas de contrôle pour vérifier si le personnel respecte cette consigne? Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de bac de récupération dans chaque chambre? Pourquoi n’utilise-t-on pas des distributeurs pour le savon liquide et le shampooing, plutôt que des contenants à usage unique? Pourquoi persiste-t-on à utiliser du matériel jetable pour les déjeuners du matin?

Nous savons que chaque geste compte pour l’environnement. En tant qu’association qui rassemble les établissements d’hébergement touristiques classifiés au Québec, il m’apparaît de votre devoir d’intervenir auprès de vos membres pour leur rappeler l’importance de passer de la parole aux actes.