Nationalisons les CHSLD!

Des centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) privés et des résidences privées pour aînées (RPA) traversent une mauvaise passe. Si un riche CHSLD privé comme Herron est tombé aussi bas, imaginez les autres.

Le pire est à venir, car avec la récente augmentation salariale consentie par le gouvernement Legault aux préposés aux bénéficiaires (4 $ de l’heure), sans compter la substantielle augmentation salariale qui sera vraisemblablement accordée aux employés de santé dans les prochains mois, la marge de profit des propriétaires en prendra un coup. Ces derniers feront payer en partie les aînés et, pour le reste, rogneront ailleurs. Les aînés y perdront forcément

Les CHSLD privés et les RPA devraient être nationalisés. Les aînés y sont souvent des personnes vulnérables et ils seront de plus en plus nombreux ces prochaines années. Comment faire confiance à des propriétaires trop souvent intéressés à faire de l’argent sur leur dos? Au moins, nationalisons les plus mal en point.

Sylvio Le Blanc, Montréal