L’œuf ou la poule?

Est-ce l’œuf ou la poule qui vient en premier? On comprend tous que la question pose un problème de logique et on sourit à l’idée incongrue de chercher à savoir.

C’est pourtant la même logique bancale qui anime l’argumentaire de ceux qui utilisent les conclusions de l’Enquête origine-destination du ministère des Transports sur les déplacements interrives de la région de Québec pour dire que les problèmes de congestion sont à l’ouest et non à l’est. Pourquoi en serait-il autrement? C’est là que se trouvent les ponts!

Les gens qui résident trop loin de leur travail, ils transitent durant un certain temps, mais ils finissent par s’organiser autrement et s’en rapprocher, ou changer d’emploi.

Dire que les ponts Pierre-Laporte et de Québec sont utilisés majoritairement par des gens qui résident à l’ouest d’un côté du fleuve et travaillent également à l’ouest de l’autre coté, c’est tout simplement constater une évidence qui découle de la configuration actuelle des moyens de traverser le fleuve.

Les politiciens et politiciennes qui s’expriment sur la place publique devraient quelquefois revoir leurs bases de logique...

André Verville, Lévis