L’occasion manquée de Dominique Anglade

CARREFOUR DES LECTEURS / Mme Anglade, c’est vraiment désolant de constater que vous avez manqué l’opportunité de réinventer le discours du Parti libéral du Québec en cette fin de session parlementaire.

Comme nouvelle cheffe, vous aviez l’occasion de vous démarquer des autres partis d’opposition en accompagnant l’adoption de principe du projet de loi 61, tout en vous permettant de l’influencer article par article par la suite.

Au contraire, vous avez préféré vous cantonner derrière les traditions de vos prédécesseurs (Charest, Couillard et Arcand), sans compter que vous avez même osé critiquer, comme tout bon gérant d’estrade, la gestion de crise des derniers mois du gouvernement en place.

Une telle attitude est compréhensible des petits partis d’opposition tels le PQ ou QS, mais venant du PLQ avec sa nouvelle cheffe, on pouvait espérer de votre part une nouvelle façon de faire de la politique! Force est de constater que vous ne serez pas à la hauteur des attentes des Québécois et Québécoises...

Serge Pinard, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier