«Une entreprise canadienne qui fait une campagne promotionnelle juste avant l’annulation de son service, est-ce une action frauduleuse? Est-ce qu’une compagnie qui a le sens de l’éthique et une considération pour ses clients agit ainsi?» questionne Nancy Lebeuf. 
«Une entreprise canadienne qui fait une campagne promotionnelle juste avant l’annulation de son service, est-ce une action frauduleuse? Est-ce qu’une compagnie qui a le sens de l’éthique et une considération pour ses clients agit ainsi?» questionne Nancy Lebeuf. 

Les soldes de la fête du Canada d’Air Canada…

POINT DE VUE / Mardi, Air Canada a annoncé la fin des liaisons régionales. Les jours précédents cette annonce, cette même compagnie menait une campagne promotionnelle: les soldes de la fête du Canada. 

Dans les temps qui courent, l’idée de voyager à l’extérieur du Canada ne m’a jamais traversé l’esprit. Mais je me suis laissée tenter par l’achat d’un billet pour visiter les Îles-de-la-Madeleine. Depuis longtemps, je rêvais de marcher les Îles. Quelle belle année pour réaliser ce projet! Quelle belle erreur, aussi. J’ai acheté mon billet lundi matin. Mardi fin de journée, Air Canada m’offrait un crédit-voyage alors que ma transaction était toujours en attente chez MasterCard. J’ai tenté de faire un arrêt de paiement auprès de Mastercard. Sans succès! Mon argent s’est envolé tout comme mon projet, mais sans moi!

Une entreprise canadienne qui fait une campagne promotionnelle juste avant l’annulation de son service, est-ce une action frauduleuse? Est-ce qu’une compagnie qui a le sens de l’éthique et une considération pour ses clients agit ainsi?

Une telle décision ne se prend généralement pas sur un coup de tête. Je me sens flouée. J’ai l’impression que cette compagnie s’est servie de moi et de tous les autres clients qui se sont laissés berner par cette promotion afin de regarnir ses coffres. Est-ce à moi, simple cliente, de financer cette compagnie?

On m’offre un crédit voyage. Aurais-je vraiment le goût de refaire un achat avec cette entreprise, alors que j’ai l’impression qu’elle m’a volé consciemment, 30h avant de mettre fin à son service? Cette entreprise a pris mon argent en otage. La confiance n’y est plus, aussi bien dire adieu à mon argent.