Les 27 tiennent au Royaume-Uni

L’Union européenne des 27 a prouvé trois fois plutôt qu’une qu’elle tenait au Royaume-Uni.

C’est dire que les 27 espèrent toujours deux choses: que la sortie soit ordonnée et la moins coûteuse possible, et que le Royaume-Uni change d’idée et reste. Car si l’un des membres avait eu plus à perdre qu’à gagner avec le statu quo, il n’aurait pas pris de risque que Londres change d’idée et aurait refusé tout report de date butoir, forçant le Brexit dur. Si les 27 ont intérêt à ce que le Royaume-Uni reste, cela signifie-t-il que celui-ci se ferait avoir en restant ? Ou serait-ce plutôt gagnant-gagnant ?

Sylvio Le Blanc
Montréal