Le «Tigre» est de retour

Une nuit de novembre 2009, la Cadillac de Tiger Woods frappe de plein front une bouche à incendie. Le champion, sous l’effet de somnifères, a perdu le contrôle de la voiture à quelques mètres de chez lui. Sa femme venait juste de le chasser à coups de club de golf après avoir découvert des textos compromettants d’une de ses maîtresses.

En 2017, quoiqu’il ne soit qu’à dix kilomètres de sa résidence en Floride, Tiger Woods ne sait plus où il habite, il se croit «en Californie», dit-il à l’agent de police qui vient de l’interpeller. Cette nuit-là, l’ex-numéro un mondial du golf se fait menotter les mains, puis embarquer au poste de police pour conduite sous emprise de médicaments. C’est la descente aux enfers! Malgré plusieurs tentatives pour reprendre sa place, Tiger Woods est miné par de nombreuses opérations au dos. Ses performances laissent à désirer. Or, le héros déchu de 43 ans est revenu en force en remportant le prestigieux Tournoi des Maîtres, un exploit que plus aucun expert ne croyait possible. Après avoir atteint le fond du baril, Tiger Woods vient de prouver à tous ses partisans qu’ils ont eu raison de croire en lui.

Henri Marineau, Québec