Le service à l’auto pas très écolo

On parle de plus en plus de petits gestes individuels à faire pour réduire son empreinte écologique, mais avons-nous pensé au service à l’auto dans plusieurs commerces de restauration rapide ?

Nous, qui sommes si déterminés à marcher pour sauver la planète et à signer pétition sur pétition, pourquoi utilisons-nous le service à l’auto ? Toutes sortes de raisons peuvent être invoquées pour utiliser ce service, mais est-ce que nous nous rendons compte de la pollution causée par tous ces véhicules dont le moteur tourne inutilement en attendant la livraison de la commande? Sans compter gobelet, vaisselle et ustensiles qui se seront jetés quelques instants plus tard! Est-ce que nos gestes pourront suivre nos discours ? 

Pierre Lincourt
Chicoutimi