Le PLQ en hibernation

Bien souvent on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres, pas cette fois-ci! La chute inquiétante, voire historique, des membres au Parti libéral du Québec (PLQ) indique réellement la température de l’eau.

La ferveur des Québécois envers le PLQ est très basse sur le thermomètre. Un remède d’éléphant devra s’appliquer, mais comment? Il faudra regarnir avec célérité les tablettes du parti d’un programme au goût du jour, élire une ou un chef qui a de la poigne et du charisme. De plus, offrir un dessert gastronomique aux régions trop souvent placées dans la section cadenassée des oubliés. La solution gagnante pour secouer la torpeur qui sévit au sein du PLQ, placé dans une position contrite, passe systématiquement par charmer les jeunes et peut-être vendre des cotons ouatés rouges pour regarnir les goussets du parti. Sans quoi l’hibernation persistera dans l’oubli.

Michel Beaumont, Québec