Le patrimoine pour l’administration Labeaume, chez le diable!

POINT DE VUE / 26 juin, je suis allé au chevet de l’ancienne église St-Coeur-de-Marie, pour la voir encore avec tous ses morceaux, avant son exécution. Comment en sommes-nous arrivés là?

Manque de volonté politique et mauvais choix de priorités. La ministre de la Culture Mme Nathalie Roy est aux abonnés absents, rien de neuf. M. Labeaume et Mme Julie Lemieux, à l’époque, ont d’autres priorités. Cacher l’échec du retour des Nordiques et de la sous-utilisation du Centre Vidéotron. Comment? En prenant tout ce qui marche à Québec et en le transférant à grands frais, à nos frais, dans la cour du Centre Vidéotron. Le marché du Vieux-Port, le spectacle de cirque de l’Agora du Vieux-Port, le marché aux puces de Ste-Foy. Je ne serais pas surpris que le château Frontenac y soit déménagé. L’énorme patinoire qu’on a faite devant le centre a été aussi un échec. Labeaume persiste et signe, on va déshabiller Paul pour habiller Pierre, au diable le Vieux-Port, on va mettre le Centre Vidéotron sur le respirateur artificiel et sur la Grande-Allée, on aura une belle tour à condos de plus, ça tombe bien, il en manque et on vient du monde entier pour les admirer!

Une priorité de l’administration Labeaume, la diplomatie et le façadisme. Parler patrimoine à l’étranger en Pologne, assemblée des villes du patrimoine mondial, pendant que l’église SCDM agonise. L’important, c’est la représentation et non l’action. Ce qui compte aussi c’est de sauver la façade, pour ne pas dire la face. Au mieux on conserve la façade d’un édifice du patrimoine, comme ça la face est sauvée. C’est tellement plus le fun de garnir de statues de joueurs de hockey l’Expo-Québec que de sauver le patrimoine ou de sauvegarder le vieux pont de Québec. Dans le même secteur de Limoilou, l’expo agricole de Québec justement, plus que centenaire, une autre institution balancée par-dessus bord par une administration à courte vue, elle faisait le lien entre le milieu rural et le milieu urbain.

On ne peut pas conserver toutes les églises, mais celle-là est unique par son architecture et son emplacement est stratégique. Cette démolition vient après plusieurs autres, c’est assez! Moins de shows de boucane, plus de conservation du patrimoine et un peu moins de développement clinquant.