Le crucifix, la page est tournée

Le crucifix de l’Assemblée nationale est retiré, signe du lien qui unissait l’Église et l’État en 1936 quand Maurice Duplessis, nouveau premier ministre de la province de Québec, avait fait suspendre un crucifix au-dessus du siège du président de la chambre des députés pour avoir dans sa manche Monseigneur Jean-Marie-Rodrigue Villeneuve, alors Archevêque de Québec. Tout le clergé suivait.

Ce signe est disparu, mais il nous en reste un de Duplessis : le drapeau du Québec, hissé pour la première fois le 21 janvier 1948 à la tour centrale du Parlement où il flotte toujours.

Il est fier aujourd’hui!

Richard Gagné

Sainte-Pétronille