Le Bloc fait rougir la CAQ

Avec le gain obtenu par le Bloc Québécois concernant la «traçabilité» de l’aluminium importé par le Mexique et l’obligation qu’aura le fédéral de revenir à la charge auprès de ses deux partenaires du nouvel ALENA, le Bloc vient de montrer sa pertinence.

Le gouvernement Legault mettait de la pression pour que le nouveau traité commercial soit accepté tel quel, mais le Bloc, après des discussions avec la vice-première ministre Freeland, a obtenu ces engagements lui permettant d’appuyer dorénavant l’accord. Le fait que le gouvernement libéral soit minoritaire a sans doute aidé, concédons-le. La honte de ne pas avoir essayé devrait envahir la CAQ.

Richard Gagné, Sainte-Pétronille