Le mercredi 18 septembre prochain sera la troisième Journée nationale Je lis la science.

Le 18 septembre, je lis la science!

POINT DE VUE / À quelques jours de la venue de l’inspirante Greta Thunberg, sous le slogan «Unite behind the science», et de la grève pour le climat, la troisième Journée nationale Je lis la science, ce mercredi 18 septembre, est plus pertinente que jamais.

Ce jour-là, les enseignants du primaire et du secondaire sont invités à consacrer une période à des lectures en science : livre documentaire, magazine, roman de science-fiction, biographie, BD. Les jeunes et les adultes peuvent aussi y participer individuellement : jelislascience.com.

Pourquoi lire la science? Pour mieux saisir tous les enjeux liés à la crise climatique et aux décisions collectives et individuelles que nous devons prendre pour tenter d’en limiter les dégâts. Pour être mieux informés afin de faire des choix éclairés en transport, nourriture, loisirs, énergie… et lors des élections! Pour contrer la désinformation et les fake news, et conserver la démocratie en santé.

Lire la science, c’est aussi pour découvrir la nature et s’étonner de la complexité et de la beauté du monde. C’est pour redevenir des enfants «curieux de nature», pour reprendre le slogan du magazine jeunesse Les Explorateurs.

Le 18 septembre et après, lisons la science dans les nombreux livres, magazines, journaux et sites web de qualité pour devenir, comme nous le répète depuis 40 ans le grand vulgarisateur scientifique et écologiste canadien David Suzuki, des citoyennes et citoyens «scientifiquement lettrés».

Je lis la science est appuyée par de nombreux partenaires du monde de la science, de l’éducation, de la culture et des médias. L’an dernier, 37 000 personnes (dont 1100 classes) ont participé à la Journée et à son concours. Y serez-vous cette année?