La solution au Colisée

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Temple omnisports et culturel, ce fier monument a été le témoin de la pluralité de nos émotions. Ouvert en 1949 et agrandi en 1980, le Colisée a vu sa fin de vie arriver lorsque le Centre Vidéotron a pris la relève avec panache.

Sa prochaine vocation sera fort probablement de se retrouver dans nos mémoires collectives, souvenirs et archives. Supposons que sa démolition va de l’avant, il n’en demeure pas moins que le terrain est immense et que des projets issus de l’ère de la modernité pourraient s’élever. 

Par exemple, selon moi, l’idéal serait de construire des tours d’habitation, d’environ huit ou dix étages, avec des commerces au rez-de-chaussée. De ce fait, cet endroit serait habité, il y aurait plus de vie et plus de clients pour le Grand Marché tout en ajoutant une trame sociale intéressante. Bien sûr, un espace vert ou un parc compléterait le complexe. N’oublions pas que la Ville de Québec avait promis d’abolir beaucoup de stationnements à aire ouverte. Ce serait assurément une manière ferme d’assumer son attachement à ce site très prisé.

Michel Beaumont, Québec