La ministre LeBel n’est pas à la hauteur

La ministre Sonia LeBel (sans lien de parenté avec le soussigné) a voté en faveur du projet de loi 21 sur la laïcité.

J’ai toujours cru qu’un ou une responsable du ministère de la Justice se devait de défendre l’État de droit. Mais la partisanerie semble l’avoir ici emporté. Comment une telle ministre peut défendre une loi qui suspend des droits et libertés et qui interdit préventivement tout contrôle judiciaire par l’usage de clauses dérogatoires? J’aurais pensé que Me Sonia LeBel a eu au moins la décence de s’abstenir de voter sur le projet de loi. En agissant ainsi, elle ne me semble pas à la hauteur de son importante fonction.

Michel Lebel, Entrelacs