La luzerne granulée est de la luzerne triturée et séchée formant des granules de l’ordre du centimètre.

La luzerne granulée : un engrais bio, prometteur

La luzerne granulée est distribuée dans les entreprises de fourniture pour l’agriculture (COOP, BMR) comme nourriture pour les lapins. Il s’agit de luzerne triturée et séchée formant des granules de l’ordre du centimètre. Cet aliment contient tous les nutriments essentiels pour la croissance des lapins. On y retrouve l’azote (N) sous forme de protéines, ainsi que tous les éléments nutritifs nécessaires (P, K, Ca, Mg, etc.) incluant les oligoéléments. Si ce matériel a tout ce qu’il faut pour nourrir les lapins, il a aussi tout ce qu’il faut pour nourrir les plantes.

Entretenant une roseraie constituée de 80 hybrides de thés et floribunda ainsi qu’une vingtaine de rosiers anglais, à Saint-André-de-Kamouraska depuis 10 ans, le seul fertilisant que je leur apporte est sous forme de luzerne granulée. Je l’applique sur le sol à raison de 250 g par plant. Les protéines constituent une source d’azote à relâchement lent et tous les autres éléments percolent dans le sol au gré des précipitations. Sans compter que les vers de terre s’en gavent joyeusement entraînant ainsi une partie des granules en profondeur dans le sol. Cette roseraie est plantureuse et je ne perds que 5-6 plants par année.

Évidemment, pour le moment du moins, cette luzerne achetée à la COOP n’est pas bio, mais ce serait très facile de le faire. Il faut savoir que la luzerne est une plante possédant des nodules racinaires bactériens (rhizobiums) lui permettant de tirer la totalité de son azote de l’air. De plus, la luzerne forme des mycorhizes arbusculaires lui permettant d’aller chercher, en association avec des bactéries étroitement associées, tout le phosphore nécessaire à partir du phosphate de roche ou de l’apatite, sans apport de phosphates chimiques. Ces derniers sont formulés avec des nitrates ou de l’ammonium de synthèse ou encore avec du potassium. Les mycorhizes permettent d’éviter ces produits pas très bios. Il reste la façon de fournir à notre luzerne le potassium sous forme bio pour réaliser une culture verte. Rien de plus simple, il s’agit d’utiliser le muriate de potassium, sous la forme telle qu’il est tiré des mines dans l’Ouest canadien.

De cette façon, on pourrait cultiver un engrais totalement bio pour l’horticulture, et si on s’y met sérieusement, pour une partie de l’agriculture peut être. Question de coût, on obtient 25 kg de luzerne granulée pour 16 $ à la COOP. En vrac on pourrait probablement l’obtenir pour 400 $ la tonne? La luzerne granulée bio, avenir de l’horticulture et peut-être même de l’agriculture.

J. André Fortin, biologiste
Québec