Bien qu'il demeure théoriquement possible que le ou les personnes qui ont mis feu à la voiture de Mohamed Labidi aient choisi ce véhicule au hasard, l'hypothèse est bien peu plausible.
Bien qu'il demeure théoriquement possible que le ou les personnes qui ont mis feu à la voiture de Mohamed Labidi aient choisi ce véhicule au hasard, l'hypothèse est bien peu plausible.

La liste

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
ÉDITORIAL / Acte islamophobe? Geste de vandalisme aveugle? Au point où on en est, la nature véritable de l'incendie de la voiture de Mohamed Labidi n'a plus tellement d'importance. Si le mobile de la haine ethnique se confirme, ça ne fera qu'ajouter un item de plus dans la liste. Et si, vraiment, l'enquête révèle que ce n'était «que» du vandalisme, ladite liste ne s'en trouvera ni effacée ni raccourcie. Malheureusement.