La destitution, cadeau à Trump

Ça y est! En désespoir de cause, le parti démocrate a finalement enclenché la procédure de destitution présidentielle. Cette démarche risque davantage de nourrir la bête que de l’affaiblir.

Menacer «M. Trump» de lui retirer le droit de présider le pays où il a été démocratiquement élu sera sans doute l’ultime consécration pour ce personnage narcissique. Cela lui permettra de mobiliser toute l’attention médiatique sur sa personne et de dénoncer, à juste titre, l’acharnement des démocrates à son égard. Il peut maintenant tweeter toute son indignation pour l’injustice et la persécution dont il est victime et refuser de reconnaître la légitimité de toute décision rendue à son encontre. Le parti démocrate lui fournit l’occasion rêvée de s’élever au-dessus de la justice des hommes et de s’en remettre désormais à la justice divine pour juger de ses actes, et encore. Destituer ce président narcissique, c’est flatter son ego.

Martin Bouchard, Québec