La dépendance à l’indépendance

«Nous ne désirons pas une province comme les autres, nous voulons un pays comme les autres.» Les mots de Pierre Bourgault.

En congrès à Trois-Rivières, le PQ sans chef officiel, un petit groupe de députés et de militants s’interrogent pour relancer l’indépendance. Éviter le piège des nuances et retrouver le courage du grand défi. Il y a dans les entrailles du parti cette dépendance inscrite avec ces effets de rêve, comme une poussée vers le grand voyage enivrant. La recherche d’une stratégie presque magique pour mobiliser tout le monde. On est rendu au stade des vraies affaires. Le PQ sans décoration, sans distraction, sans hésitation, sans mensonge. Une question de survie!

Douglas Beauchamp, Québec