Justin Trudeau dans la tourmente

Depuis quelques semaines, nous assistons à la fin de ce mauvais comédien qui a réussi à se faire élire aux plus hautes fonctions au pays. Comme pour le Parti libéral du Québec, qui s’est fait mettre à la porte en octobre dernier pour sa mauvaise gestion et sa corruption, le jeune premier ministre se fera probablement montrer la porte en octobre prochain pour les mêmes raisons qui semblent frapper le Parti libéral du Canada.

L’an dernier, on se souvient que plusieurs des ministres de l’ex-gouvernement Couillard quittaient le parti chaque semaine. On assiste à la même désertion au sein du parti de Justin Trudeau.Les ministres démissionnaires ne veulent plus se retrouver sur le même plateau de tournage que ce chef dont l’autorité morale est mise à mal autant au Canada qu’à l’international.

Serait-ce la fin de ce jeune politicien qui s’enfonce de plus en plus chaque jour dans les sables mouvants de la politique canadienne?

Augustin Réhel, Percé