Hommage à André Mignault

C’est avec regret que nous apprenons le décès du fondateur et «père» de Moisson Québec, André Mignault.

Lorsque j’étais recteur de l’Université Laval, André Mignault, que je ne connaissais pas alors, a demandé à me voir pour me présenter un «projet». Avec conviction, il m’a parlé de son idée de mettre sur pied une banque alimentaire pour venir en aide aux plus démunis de notre région. Appuyé par un document bien étoffé et plusieurs coupures de presse mentionnant qu’un tel organisme «Food Bank» existait déjà à Toronto, Calgary et Vancouver, son dossier ouvrait la voie à Moisson Québec.

Après l’avoir assuré de mon appui, nous avons formé un petit groupe de travail pour aider André. Celui-ci s’est résolument mis à l’œuvre en cherchant le financement requis, les fournisseurs, les locaux, etc. Au cours des années, la banque alimentaire n’a cessé de croître, au bénéfice de notre région.

Lorsqu’on en discutait avec André, il répétait que le succès de sa banque, ce serait sa disparition, sachant très bien que cela n’arriverait jamais, les besoins à combler étant toujours plus grands.

Je veux rendre hommage à André Mignault, et à sa regrettée conjointe Louise, ainsi qu’à tous ceux et celles qui, depuis les débuts, ont contribué à poursuivre l’œuvre de Moisson Québec et de son fondateur. Depuis plus de 30 ans, la banque alimentaire est là pour accueillir les personnes et les organismes dans le besoin. Les données sur les retombées de cette œuvre en témoignent.

Merci André! Bien sincèrement,

Jean-Guy Paquet, Québec