François Legault, le Catalan!

François Legault se lance dans les relations internationales en dénonçant la sévérité du jugement de la Cour suprême espagnole à l’égard des leaders sécessionnistes catalans.

Bref, il intervient dans des affaires internes espagnoles. On peut en penser ce qu’on veut, encore faudra-t-il alors que le premier ministre se penche et se prononce aussi sur la question kurde, la question écossaise, les conflits interethniques au Yémen, en République centrafricaine, etc. Je ne crois évidemment pas que François Legault ira dans cette voie ni non plus son frère d’armes bloquiste. Mais je me demande bien comment ceux-ci réagiraient si le gouvernement américain appuyait le «non» dans un troisième référendum québécois sur la souveraineté? J’entends déjà les cris d’orfraie!

Michel Lebel, Entrelacs