Employeur sans-cœur

En réaction à la chronique de Mylène Moisan : «Un bon employé est un employé debout» parue le 5 novembre

Bonjour Madame Moisan,

Un petit message pour vous dire qu’à partir de votre article, depuis hier, chez Costco, les rapports sont maintenant tous en français!

Espérant que les autres points [mentionnés dans] votre article changeront dans les prochains mois. Ma mère travaille dans un Costco et n'a pas le droit d’avoir sa bouteille d’eau, un banc ou a même de la difficulté à aller à la salle de bain et ne doit pas quitter son poste pour [quelque] raison que ce soit durant son quart de travail.

Je trouve ça complètement sans cœur de la part de la compagnie, les employés ont fait plusieurs plaintes sans recevoir aucune réponse. Sans parler des horaires de jour… et de soir maintenant, que les employés n’avaient pas avant. Chaque fois qu’elle m’en parle, j’en reviens pas encore. 

Merci pour votre article, en espérant que les personnes concernées le liront et prendront les bonnes décisions un jour.

Lyne Valin, Cadillac, Abitibi

Pour lire la chronique de Mylène Moisan