Pierre Asselin
Le Soleil
Pierre Asselin
Cela fait trop longtemps que le gouvernement provincial ne parvient pas à prendre ses responsabilités, par manque d’intérêt ou de compétence dans le domaine du numérique. La venue de nouveaux candidats qui comprennent les implications de ces technologies pourra peut-être faire changer les choses, écrit notre éditorialiste.
Cela fait trop longtemps que le gouvernement provincial ne parvient pas à prendre ses responsabilités, par manque d’intérêt ou de compétence dans le domaine du numérique. La venue de nouveaux candidats qui comprennent les implications de ces technologies pourra peut-être faire changer les choses, écrit notre éditorialiste.

Enfin, une place pour le numérique

ÉDITORIAL / Pour une première fois, pendant des élections provinciales, les partis politiques montrent la volonté de s’attaquer à l’emprise grandissante du numérique sur nos vies.