Brigitte Breton
Le Soleil
Brigitte Breton

Animaux et show de boucane

ÉDITORIAL / L’ex-ministre libéral Pierre Paradis avait promis un gros changement. La cruauté envers les animaux au Québec devait devenir de l’histoire ancienne, du temps où chiens, chats et chevaux étaient considérés comme des «biens meubles» et non des «êtres doués de sensibilité» ayant des impératifs biologiques. Une loi a bel et bien été adoptée. Encore faut-il la faire respecter pour que le changement se produise.