Dorion et l’autopromotion 101

Catherine Dorion, députée de Québec solidaire, fait parler d’elle pour ses «cascades publicitaires». Sa dernière : montrer une photo de son aisselle velue sur les médias sociaux. Habituellement, les députés utilisent leur fonction pour mettre en lumière les enjeux des citoyens.

La députée Dorion, quant à elle, utilise sa fonction pour mettre en lumière... sa propre personne. Peu importe qu’elle agisse ainsi d’une manière préméditée, c’est ce qu’elle fait. 

Il aurait été facile de parler du sujet de fond, la pilosité féminine et le rasage, en faisant témoigner quelques-unes de ses concitoyennes. Mais elle a choisi de se mettre elle-même en scène. Provoquer afin de faire son autopromotion est un talent qu’elle possède, et elle pourrait donner des cours sur le sujet. Catherine Dorion ne semble pas bien saisir son rôle de député. Il consiste à servir plutôt qu’à se servir.

David Doyon, Québec